Vie municipale

Pose de la première pierre de la résidence Les jardins de la Tiretaine

L’emplacement des anciens entrepôts frigorifiques fondés en 1922 par Joseph Roibourt et Louis Chartoire reprend vie avec un nouveau projet de création de logements conventionnés mené par OPHIS en collaboration avec la Ville de Chamalières.

Publié le

Dans le cadre du renouvellement urbain de Chamalières, un chantier ambitieux de plus de 6 750 000 € a débuté rue de la papeterie. Remplaçant les anciens entrepôts frigorifiques, fondés en 1922 par Joseph Roibourt et Louis Chartoire, et qui ont cessé leur activité au début des années 2000, c’est sur un lieu chargé d’histoire que va prendre place une nouvelle résidence.

En effet, Louis Chartoire est une véritable figure chamaliéroise : il s’est illustré lors de la Première Guerre Mondiale aux commandes de son avion, et il est l’un des deux « as des as » de notre Ville avec Raoul Lufbéry. Après cet engagement dans l’aviation militaire, il a été un homme d’affaire et entrepreneur averti en fondant les glacières et entrepôts frigorifiques d’Auvergne puis en prenant la présidence des CCI de Clermont puis du Massif Central.

Ce jeudi 8 février, le Maire de Chamalières, Louis Giscard d’Estaing accompagné de Marie-Anne Marchis, Vice-Présidente du Conseil départemental du Puy-de-Dôme, d’Odile Vignal, Vice-Présidente de Clermont-Auvergne Métropole en charge de l’habitat, d’Anne-Marie Maltrait, Présidente d’OPHIS et de Benoit Fabre, Président du Comité Régional Action Logement Auvergne ont pu symboliquement poser la première pierre de ce nouveau bâtiment et visualiser les premières avancées de ce chantier.

Dans ce projet global, 32 logements locatifs vont être conçus par le cabinet d’architectes DHA et poursuivi par IN6TU. L’OPHIS, en collaboration avec la municipalité, a pour objectif d’intégrer ce projet architectural dans un quartier urbain de Chamalières, proche des commodités, tout en respectant son environnement naturel, les rives de la Tiretaine et en concevant des logements de qualité, agréables à vivre.

La municipalité se réjouit que ce lieu emblématique puisse se renouveler et profiter à de nouveaux chamaliérois dès le premier trimestre 2025.

Financement

Ce chantier d’envergure représente un investissement conséquent de 6 750 000 €.
Ce projet ne serait possible sans les subventions accordées par:
·         La Ville de Chamalières : 375 000€
·         L’État : 51 738€
·         Le Conseil départemental : 91 000 €
·         Clermont Auvergne Métropole : 409 577€
·         L’ANRU (Agence Régionale pour la Rénovation Urbaine) : 64 600€
·         Action Logement : 49 500€

et l’apport de fonds propres d’OPHIS, d’emprunts de la Banque des Territoires et d’Action Logement mais aussi de garanties d’emprunt assurées par la Ville de Chamalières et Clermont Auvergne Métropole.