HISTOIRE

Un quartier d’habitation antique découvert à Chamalières

Des fouilles archéologiques sont actuellement menées sur le parking Saint-Victor à Chamalières par l'Inrap. Les archéologues ont mis au jour un quartier d'habitation implanté sur la rive droite de la Tiretaine il y a plus de 2000 ans.

Publié le

De novembre 2023 à juin 2024, les archéologues de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) fouillent deux secteurs sur le parking Saint-Victor.

Les premiers résultats de la fouille dévoilent un quartier d’habitation implanté à moins d’une centaine de mètres des bains antiques, au cours du Ier siècle de notre ère. Durant cette période, les maisons connaissent une succession de rénovation, voire de réaménagement. Les débordements de la rivière qui ont ravagé une partie des constructions ont probablement conduit leurs occupants à des rehaussements du terrain, soit en créant des murs de terrasses, soit en remblayant les bâtiments ruinés existants et en s’installant sur les plateformes ainsi créées. Il en ressort un jeu complexe de murs dont certains possèdent encore des élévations avoisinant les deux mètres. Des foyers composés de tuiles agencées sur des sols en terre battue, un puits ainsi qu’un large bassin de plan ovale agrémenté d’une rampe (dont la fonction reste à définir) ont été mis au jour. Le mobilier céramique découvert permettra de dater les différentes phases d’occupation.

Ces fouilles préventives sont menées sur prescription et contrôle de l’État : la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes et le Service régional de l’archéologie. Elles sont réalisées dans le cadre du projet “InspiRe” conduit par le SMTC-AC.
L’étude de la première zone a débuté en novembre 2023 et s’achèvera en mars 2024, tandis que la seconde phase se déroulera d’avril à juin 2024.